Formation ’’Radicalisation de la démocratie et démarche de projets collective’’

par Eutopic - Banque de Projets Alsace
vendredi 2 février 2007
par  Webmestre
popularité : 89%

Ce séminaire 2006 de formation à la radicalisation de la démocratie destiné aux bénévoles associatifs et aux responsables de projets collectifs a exploré les fondements éthiques des démarches de démocratie directe autant que leurs modalités pratiques afin que les participant-e-s fassent connaissance avec ces mode d’organisation et disposent de premiers outils pour pouvoir les proposer à un groupe, à un collectif, à une association que leurs membres souhaiteraient plus vivante, créative ou attentive à leurs besoins et aspirations diverses.

Comment une association, un collectif ou un groupe de projet peut-il faire perdurer ou renaître son dynamisme initial, développer et conserver son inventivité, la possibilité pour tous et toutes d’y contribuer, d’y être reconnu-e, d’y apporter une part significative et gratifiante, de sentir que le projet est l’affaire chacun et chacune et non de quelques uns qui ont pris le pouvoir, les prérogatives, les gratifications... et qui finissent parfois par crouler sous le travail, les responsabilités accumulées... et les critiques ?

Nous savons maintenant que la réponse est dans la démocratie directe, dans la radicalisation de la démocratie, dans la riche moisson de toutes les expériences collectives qui partout dans le monde recherchent les prises de décision au consensus plutôt qu’au leadership ou à la majorité, c’est-à-dire qui ne divisent pas le groupe entre une majorité satisfaite (ou manipulée) et des minorités frustrées. Nous étudierons les méthodes et les pratiques de celles et ceux qui savent enrichir les décisions communes en inventant les solutions qui permettent aux minorités et aux cas particuliers d’être entendus et intégrés à une décision mieux pensée, des solutions qui préservent la dynamique du groupe et le plaisir qu’ont les individus d’en faire partie.

Ces pratiques collectives, encore trop peu connues, impliquent un certain savoir-faire, mais aussi le respect d’autrui et de sa - liberté, ainsi que des qualité humaines et relationnelles qu’elles contribuent à développer.

Ce séminaire de formation destiné aux bénévoles associatifs et aux responsables de projets collectifs explore les fondements éthiques de ces démarches autant que leurs modalités pratiques afin que les participant-e-s aient un maximum d’outils pour pouvoir les proposer à un groupe, à un collectif, à une association que leurs membres souhaiteraient plus vivante, créative ou attentive à leurs besoins et aspirations diverses.

Modalités pratiques :

inscriptions (aux séminaires 2007 également) : 08 72 77 77 11 ou 06 30 07 98 41 (laissez un message en cas d’absence) ou email : eutopic(arobase)laposte(point)net.

Chaque séminaire a pu être suivi indépendamment des autres.
- samedi 16 décembre 2006
- samedi 13 janvier 2007
- samedi 20 janvier 2007
- samedi 3 février 2007
- samedi 17 février 2007

Horaires : 9h à 15h30 (accueil à partir de 8h45)

lieu : Eutopic-Zemzem - 32 bd de Lyon 67000 Strasbourg

Animateur : Pascal Bitsch, travailleur indépendant, consultant-formateur, diplômé de 3ème cycle en philosophie et en sciences de l’éducation.

Les apports théoriques et certaines phases des travaux en groupe ont été filmés par Mariette Feltin (réalisatrice) et Patrick Floche (Films du Chemin).

mots-clefs : démocratie directe - démocratie radicale - radicalisation de la démocratie - autogestion - consensus - coopératives - associations - collectifs - dynamique des groupes - éthique - organisation - procédures de décision - développement personnel et relationnel - méthodes - gestion de projets collective - pouvoir - relation de subordination - projections.

Partenaires :

- Les Films du Chemin
- Direction de la Vie Associative, de l’Emploi et des Formations du Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative au titre des actions en faveur de la Formation des Bénévoles Associatifs.


Formation des Bénévoles Associatifs

Voici à l’intention des personnes absentes à l’un ou l’autre séminaire les éléments permettant d’assurer la continuité du travail. Chaque séminaire est indépendant mais l’ensemble constitue une progression.

L’attente principale reformulée suite à la première rencontre, et qui situe l’essentiel du travail en cours se résume en deux formules :

Arriver à clarifier la question des perspectives de « reconversion » éthiques et solidaires de nos activités et dynamiques (associatives, économiques, collectives et/ou personnelles, etc.) et développer théoriquement et pratiquement nos moyens individuels et collectifs pour créer les conditions d’une telle reconversion.

De façon complémentaire, comment éviter au niveau de nos associations, de nos projets, la dénaturation, la déperdition des valeurs, idéaux, principes éthiques de départ sous l’effet, notamment, des logiques institutionnelles, des mécanismes de subventionnements, des logiques d’appareil, des phénomènes psychologiques et de groupe.

1. Synthèse du séminaire du 16 décembre 2006

Attentes principales des participants

- Confirmation sur les autres modes de fonctionnement, sur leur viabilité dans la durée : en interne et par rapport à l’environnement
- Qu’est-ce que cela implique de s’organiser différemment ?
- Savoir sous quelle forme je peux m’intégrer (aux projets en cours à caractère d’activité économique) et si la « reconversion » est viable.
- Puis-je concrétiser dans ma pratique (professionnelle, sociale) ce que je ressens comme exigence sur le plan des valeurs ?

- Analyser mon positionnement au croisement de plusieurs structures (Colecosol, AMAP, Réseau des AMAP)
- Comprendre et réduire le décalage entre ma capacité à m’investir et la perception que les autres en ont.
- Renforcer et valoriser mes expériences
- M’informer et en savoir plus sur ce qui se passe ailleurs
- Bénéficier et faire bénéficier d’apports mutuels pour créer la bonne forme au bon moment au bon endroit.
- Etablir au départ les valeurs, les motivations, le terrain d’entente
- Prendred conscience du fonctionnement on baigne sans le savoir : réévaluer le travail avec d’autres.
- Interroger l’engagement, le manque d’engagement, la différence entre paroles et pratique.
- Disposer d’une grille d’évaluation pour une expérience autogérée
- Comment laisser la place à chacun-e, comment s’affirmer sans s’imposer
- Question du pouvoir et des dégâts qu’il occasionne :
qu’est-ce qui motive un individu à prendre le pouvoir
comment sortir de la culture dominant-dominé ?
- Comment sortir du besoin de reconnaissance
- Question des subventions : comment faire perdurer ou propager l’altruisme (des intentions fondatrices d’une association) sans que le système de subventionnement ne pervertisse les valeurs de départ.
- Comment ne pas laisser le système de subvention altérer le dynamisme de générosité ?
Comment susciter et préserver une dynamique ?
- Eléments pour un examen éthique1
- Donner et répartir les outils pour que chacun-e puisse accéder à l’équité
- Comment ne pas s’illusionner / comment se placer face à la désillusion ?

Apports :

Le contrat de réussite et les deux triangles
Présentation du contrat de réussite (Bateson) et le triangle vertueux : Protection - Permission - Capacité d’agir (reformulation faite par le groupe) Pour réussir, il est souhaitable que le groupe de projet passe un contrat de réussite (qui peut être implicite, mais il vaut mieux l’exprimer). Celui-ci consiste à valoriser les comportements de protection, de permission et qui mettent en oeuvre la capacité d’agir individuelle et collective.

Ce contrat, passé avec soi-même et les autres est une réponse (peut-être la seule) pour sortir du triangle infernal (triangle de Karpmann) du Bourreau, de la Victime et du Sauveur qui échangent leurs rôles au cours de conflits sans issues.

Grille d’analyse des niveaux de personnalité (Bateson) :

Un groupe ou une personne se comprend mieux si elle sait exprimer et comparer ce qui est important à différents niveaux de personnalité :

L’outil des niveaux de la Personnalité de Bateson peut être utilisé par exemple :
- pour comparer ses critères individuels à ceux d’un groupe
- pour comparer les critères de différents groupes
- pour repérer ce qui ne colle pas, ce qui est incongru (par exemples : valeurs exprimées et comportements).
- Il permet aussi aux individus d’un groupe d’exprimer ce qui est important pour eux et de le mettre en commun pour le partager.

Individuellement ou collectivement, l’action à un niveau peut modifier les autres niveaux.

Applications possibles :
Apporter une modification à un niveau pour modifier un autre
Comparer, se comparer, se mettre en cohérence : p. ex. remplir la grille des niveaux pour comparer : 1. ceux d’une coopérative avec ceux d’une entreprise classique. 2. moi et mon association 3. moi et l’institution

Psychologie de la motivation (A. Maslow)
Les besoins fondamentaux de l’être humain. Applications.
La psychologie de la motivation d’A. Maslow a été instrumentalisée par le management classique et le marketing, qui l’a vulgarisé sous le nom de « pyramide de Maslow ». Cet outil est également utilisé dans les secteurs de la santé-soins par les personnels soignants et les démarches qualité en Hôpital et institutions d’accueil.

Son utilisation pour analyser le système de motivation du management d’entreprise et l’instrumentalisation de la psychologie de la motivation qui y sévit très souvent fournit a contrario une grille éthique intéressante pour l’évaluation permanente de la qualité de l’autogestion et de la co-gestion dans nos associations et coopératives.

2. Synthèse 13 janvier 2007

Séance filmée dans le cadre d’un projet de documentaire (Mariette Feltin) et de constitution d’un fond multimédia de formation en ligne (formations Eutopic)

Matin : conférence sur la Radicalisation de la Démocratie (voir résumés vidéos bientôt en ligne sur le site de la Banque de Projets Alsace http://eutopic.net/bdp

Thèmes abordés : les théories du pouvoir - pouvoir - autorité. Le pouvoir défini dans les organisation humaines. Les principes et approches de la radicalisation de la démocratie : le jeu des pouvoirs-services versus pouvoir domination. Les ressources, le pouvoir, la responsabilité. Les rôles et fonction permettant à toutes et toutes d’exercer un pouvoir-service dans un groupe consensuel.

Documents :

- Monnaie Solidaire et démocratie radicalisée (article : Banque de Projets Alsace)
Les Cheffes - comment s’en débarasser (réseau Sans-Titres)
Chemin Commun, But commun, manuel de démocratie directe et de prise de décision au consensus (Pays de Cocagne n°10, mai 2002, synthèse IMC Paris)

Après-Midi : travail de groupe. Lecture commentée de la synthèse IMC Paris du document « Chemin commun, but commun ».


Commentaires
 :

la proposition éthique et la méthodologie de la radicalisation de la démocratie ouvrent des perspectives très prometteuses.
La méthode par lecture commentée (méthode « scolaire ») est ressentie comme inadaptée à l’appropriation créative et à la dynamique collective (voir support vidéo).

3. Synthèse 20 janvier 2007

Discussion et recherche de consensus par rapport à différentes questions liées au tournage (possibilité ou non de participation de membres de l’équipe vidéo, et conséquences, sur l’écriture du reportage, sur la dynamique du séminaire et des projets ; compatibilité avec la protection nécessaire à certaines phases et par rapport à certains objectifs de la formation ; droits à l’image, droits d’auteur et d’utilisation : proposition de la licence Common Creative élargie à l’utilisation libre par les secteurs de l’économie sociale et solidaire).

Distribution des cartes : Animation de groupe sur les pouvoirs-services et les rôles dans un groupe consensuel.

Organisation du repas et de la phase d’échanges libres

Définition de nouveaux horaires

Commentaires :

Le sentiment de plusieurs participants est que l’approche explorée peut se révéler très prometteuse par rapport à plusieurs projets portés par les un-e-s et les autres. Des attentes concrètes se font jours en terme de recherche de solution, d’approfondissement de la maîtrise de la méthode et des savoirs-faires associés à la démarche de travail collective par consensus.

Nouveaux horaires proposés à partir du 3 février :

9h-10h accueil des nouveaux participants et intégration de la question du tournage
10h-12h30 : séminaire
12h30-13h15 : déjeuner en commun, échanges et débriefings informels
13h15- 15h30 : séminaire

3. Synthèse 3 février 2007

(en cours)

3. Synthèse 17 février 2007

(en cours)


Brèves

25 février 2015 - Rencontre pour la "Vallée de la Doller en Transition"

Mercredi 25 février 2015 à partir de 19h30 à l’espace Claude Rich à Masevaux (place de (...)

24 octobre 2006 - Un site pour l’emploi en économie Sociale et Solidaire

Pour trouver un emploi dans une entreprise de l’économie sociale et solidaire

22 novembre 2005 - Casting 24/11/05 Recherche actrice entre 18 et 26 ans

casting Recherche actrice ( jeune femme entre 18 et 26 ) morphéa/ court métrage autour de (...)

28 octobre 2005 - Urgent : Cherche Figurants pour film de J-C Muzelet

URGENT : RECHERCHES FIGURANTS DANSEURS OU NON POUR LE NOUVEAU FILM DE JEAN CYRIL MUZELET ( (...)

13 octobre 2005 - Stage photo numérique pour particuliers et bénévoles à Guewenheim (68)

EUTOPIC L’Association et le CREPAG* organisent un stage de 2 jours de retouche photo (...)